Interview d’Anne Médard, conservatrice du Muséum d’histoire naturelle de Marseille

Interview Anne Medard-Blondel, conservatrice du Museum d'histoire naturelle de Marseille

Anne Medard-Blondel, conservatrice du Museum d’histoire naturelle de Marseille

 

Anne Médard, vous êtes la conservatrice du Muséum. Quels sont vos objectifs lorsque vous proposez au public une exposition temporaire ?

Les objectifs d’une exposition temporaire sont multiples : offrir un regard particulier sur un sujet qui nous semble d’actualité, élargir des partenariats afin de multiplier année après année des thématiques et des axes différents, apporter un complément à nos expositions de référence, pouvoir proposer des outils de médiation plus ludiques, plus contemporains, renouveler la curiosité et l’envie de venir au Muséum…

Pourquoi le Muséum et la Ville de Marseille ont ils choisi d’en être co-producteurs ?

L’ouverture de Marseille sur la Méditerranée et les collections relatives à la biodiversité marine du Muséum, représentant une part non négligeable de son patrimoine, ont fortement contribué à ce choix de co-production. De plus, la valorisation de la diversité et de la richesse du vivant étant au cœur des missions du Muséum, cette thématique était une véritable invitation au voyage que nous ne pouvions refuser.

Quelle est votre ambition en présentation l’exposition DES OCEANS ET DES HOMMES ?

Il était important pour la Ville et pour nous de confirmer que le Muséum est un établissement de culture scientifique inscrit dans son siècle. En effet, même si nous restons une vitrine privilégiée de curiosités naturalistes du XIXème siècle, nous proposons, par nos exposition temporaires, des nouveaux regards sur des sujets d’actualité, avec des supports muséographiques intégrant les progrès technologiques. Cela permet une médiation dynamique, esthétique et une interactivité qui favorisent le lien avec les visiteurs.

Quelles ont été les collaborations locales dans le cadre de cette co-production ?

Toute exposition ne peut se faire sans tenir compte des acteurs œuvrant au quotidien sur les sujets traités dans le territoire de notre Ville et de notre Région. Les collaborations se font donc naturellement avec les autres services de la Ville, comme le Service Mer Littoral, ou le Centre pédagogique de la Mer, Service Environnement, mais également avec des institutions ou organismes comme  l’UICN, le Conservatoire du Littoral, le Parc national des Calanques, l’Institut océanographie méditerranéen (MIO, IRD, Universités  Aix Marseille, CNRS),  des associations actives, que nous connaissions déjà, comme l’UICN, Septentrion, Planète Mer, de nouveaux partenaires, comme le Festival mondial de l’Image sous-marine… Il est difficile de tous les citer, tant les acteurs locaux sont nombreux à s’impliquer sur ce passionnant sujet.